Début du Airtour 2018 dans…

0Jours0Heures0Minutes0Secondes

Airtour 2018

…du samedi 9 juin au dimanche 17 juin

2018 Teaser

Partenaires du Airtour 2018

Retour sur le Airtour 2016

Revivre l’édition 2016

En images
Vidéos

News du Airtour

Posté le 05/23/18

St Hil AirTour

Aujourd'hui c'est Baptiste Yout.

Bonjour,

- Alors pourquoi j'ai décidé de me lancer dans cette aventure: C'est un format de compétition qui m'intéresse énormément car très riche, alliant à la fois l'intelligence tactique de course ( Vol, choix des itinéraires au sol, travail d'équipe) et le dépassement de soi ( mental et physique).
L'année dernière avec un ami, j'ai vécu une superbe expérience en vol bivouac sur 4 jours ralliant le Lac Sainte-Croix à Megève confirmant ainsi mon envie de me lancer dans ce format de compétition. Effectuer cette compétition sera un bon moyen de me situer par rapport aux autres compétiteurs et ainsi pouvoir progresser.

- Ce nouvel esprit de parcours: Les Trois boucles sont très intéressantes, ce sont des endroits que je connais bien mis à part l’extrémité sud de la boucle bleue.

- Au niveau de ma préparation: J'ai commencé ma préparation spécifique marche et vol il y a environ 1 semaine avec pas mal de course à pied et du ski de rando pour l'instant.
Pour la suite, j'ai une première échéance : la bornes to fly. Ensuite je pense m'inscrire sur un trail avant l'AirTour et faire du vol bivouac.

- Pour mon matériel, j'ai finalement décidé de voler en LM6 avec une strike.

- Pour moi le point-clef de cette aventure sera la mise en place d'une bonne tactique que ce soit dans les airs ou au sol. Ne pas vouloir voler trop vite pour marcher le moins possible...

Bonne journée,
... En voir plusEn voir moins

Aujourdhui cest Baptiste Yout.

Bonjour, 

- Alors pourquoi jai décidé de me lancer dans cette aventure: Cest un format de compétition qui mintéresse énormément car très riche, alliant à la fois lintelligence tactique de course ( Vol, choix des itinéraires au sol, travail déquipe) et le  dépassement de soi ( mental et physique). 
Lannée dernière avec un ami,  jai vécu une superbe expérience en vol bivouac sur 4 jours ralliant le Lac Sainte-Croix à Megève confirmant ainsi mon envie de me lancer dans ce format de compétition. Effectuer cette compétition sera un bon moyen de me situer par rapport aux autres compétiteurs et ainsi pouvoir progresser.  

- Ce nouvel esprit de parcours: Les Trois boucles sont très intéressantes, ce sont des endroits que je connais bien mis à part l’extrémité sud de la boucle bleue.

- Au niveau de ma préparation:  Jai commencé ma préparation spécifique marche et vol il y a environ 1 semaine avec pas mal de course à pied et du ski de rando pour linstant. 
Pour la suite, jai une première échéance : la bornes to fly. Ensuite je pense minscrire sur un trail avant  lAirTour et faire du vol bivouac. 

- Pour mon matériel, jai finalement décidé de voler en LM6 avec une strike. 

- Pour moi le point-clef de cette aventure sera la mise en place dune bonne tactique que ce soit dans les airs ou au sol. Ne pas vouloir voler trop vite pour marcher le moins possible...

Bonne journée,

 

Commentaire sur Facebook

Baptiste t'es un champion ;)

Baptiste Yout le stop est interdit ! ;)

Posté le 05/21/18

St Hil AirTour

C est le tour à Fred SOUCHON :

Tout d'abord, qu’est ce qui fait que tu aies eu envie de te lancer dans cette aventure ?
L'Airtour c'est une belle aventure de marche et vol, certes en compétition, mais toujours dans la bonne humeur avec les autres équipes et ça c'est chouette :)

Que pense- tu de ce nouvel esprit de parcours ?
Déjà le parcours me plaît bien car si ça vole on va passer pour la première année pas loin de la maison du côté de Chamonix :) Après, vu la longueur du parcours, il va y avoir pas mal d'options différentes. Ce sera donc intéressant à suivre que l'on soit sur le terrain ou spectateur derrière le tracking !

As-tu commencé à te préparer? Où en es-tu,? Comment vois-tu la suite de ta préparation ?
Je profite d'avoir la chance de m’entraîner tout au long de l'année pour mon travail. Du coup je mets plus l'accent sur le vol, la préparation matérielle et le parcours.

Avec ton assistant, avez-vous commencé à regarder les préparatifs pour le véhicule et l’intendance ?
Oui c'est en cours, mais vu que j'ai pris le meilleur assistant, il a déjà pensé à tout ;)

Pour ton matériel, avec quelle voile as-tu décidé de voler ?
Je volerai avec une Omega Xalps2

Pour toi, quel est le point clef de cette aventure ?
Avant tout de voler un maximum, prendre du plaisir en l'air et surtout dans le binôme avec Benji mon assistant. C'est une vrai course d'équipe !
... En voir plusEn voir moins

C est le tour à Fred SOUCHON : 

Tout dabord, qu’est ce qui fait que tu aies eu envie de te lancer dans cette aventure ?
LAirtour cest une belle aventure de marche et vol, certes en compétition, mais toujours dans la bonne humeur avec les autres équipes et ça cest chouette :)

Que pense- tu de ce nouvel esprit de parcours ? 
Déjà le parcours me plaît bien car si ça vole on va passer pour la première année pas loin de la maison du côté de Chamonix :) Après, vu la longueur du parcours, il va y avoir pas mal doptions différentes. Ce sera donc intéressant à suivre que lon soit sur le terrain ou spectateur derrière le tracking ! 

As-tu commencé à te préparer? Où en es-tu,? Comment vois-tu la suite de ta préparation ?  
Je profite davoir la chance de m’entraîner tout au long de lannée pour mon travail. Du coup je mets plus laccent sur le vol, la préparation matérielle et le parcours.

Avec ton assistant, avez-vous commencé à regarder les préparatifs pour le véhicule et l’intendance ?
Oui cest en cours, mais vu que jai pris le meilleur assistant, il a déjà pensé à tout ;)

Pour ton matériel, avec quelle voile as-tu décidé de voler  ?
Je volerai avec une Omega Xalps2 

Pour toi, quel est le point clef de cette aventure ?
Avant tout de voler un maximum, prendre du plaisir en lair et surtout dans le binôme avec Benji mon assistant. Cest une vrai course déquipe !

Posté le 05/19/18

St Hil AirTour

Nicolas GUIHARD nous répond :

Tout d abord, qu’est ce qui fait que tu aies eu envie de te lancer dans cette aventure ?

La rencontre! J'aime retrouver des potes, voler ensemble et partager après le vol. Avec la dimension 'marche', l'aventure prend encore plus de goût. J'espère faire une grande partie du parcours avec d'autres pilotes. ça n'empêche pas de donner tout ce que j'ai. ^^
Nous avons aussi un beau projet qui s'appuie sur le Air-Tour: Nous allons nous servir de cette aventure pour mettre en avant les valeurs de la monnaie locale grenobloise, le Cairn. Une petite équipe de bénévoles se constitue actuellement dans ce but.

Que penses-tu de ce nouvel esprit de parcours ?

C'est super d'avoir proposé un parcours 'aventure', même si peu de pilotes s'en sont emparés. Je suis certain que le format plaira dans les éditions ultérieures. On va se croiser en l'air ou au sol plusieurs fois, l'occasion de se saluer ou de partager un bout de chemin. C'est chouette! J'espère que ce ne sera pas au détriment de la visibilité pour les spectateurs qui nous suivent sur le net, via nos trackers.

As-tu commencé à te préparer? Où en es tu? Comment vois-tu la suite de ta préparation ?

Le travail foncier de cet hiver est terminé, je vais commencer à courir avec le sac. Entre le boulot, la vie de famille et les engagements associatifs, le temps est compté pour voler.

Avec ton assistant, avez-vous commencé à regarder les préparatifs pour le véhicule et l’intendance ?

Humm, je fais confiance à Alex et Will pour ce sujet là. Cette année j'ai la chance d'avoir deux copains pour l'assistance!

Pour ton matériel, avec quelle voile as-tu décidé de voler ?

Je vais probablement voler avec la Kross de Kortel. Je l'essaye prochainement. Je garde ma sellette Kolibri, qui me satisfait pleinement. En revanche je change de sac de portage pour quelque chose de plus adapté à la course à pieds, toujours chez Kortel.

Pour toi, quel est le point clef de cette aventure ?

La météo!! On croise les doigts pour qu'elle soit avec nous et qu'on puisse maintenir les balises optionnelles, ça serait énorme! Mais avant tout, ce sont tous les bénévoles qui nous permettent de venir nous amuser dans ce joli coin des alpes. Merci à vous les gars/filles. :)
... En voir plusEn voir moins

Posté le 05/17/18

St Hil AirTour

C est le tour de Guillaume KAJPR et Lauréne

Tout d abord, qu’est-ce qui fait que tu aies eu envie de te lancer dans cette aventure ?

Le AirTour est une référence dans le marche et vol, pour sa durée, son parcours et ses vols, alors il ne fallait pas rater ça, puis pour notre ComeBack dans la compétition, c'est la course qu'il nous faut!

Que penses tu de ce nouvel esprit de parcours ?

C'est bien, ça le rend accessible, ça semble ludique.

As_tu commencé à te préparer? Où en es tu? Comment vois-tu la suite de ta préparation ?

Je ne vais quand même pas te donner des infos sur notre prépa... Ce qui est sûr, c'est qu'on vient pas pour vendre des casquettes, et que celui qui a réussi à reconnaitre le parcours en vol a bien exploité les créneaux météo...

Avec ton assistant, avez-vous commencé à regarder les préparatifs pour le véhicule et l’intendance ?

Au top l'assistant, c'est un Pro, il est au taquet, on ne peut pas rater le départ!

Pour ton matériel, avec quelle voile as-tu décidé de voler ?

Ozone SwiftMax, mon Bi compèt, en espérant que je lui ai mis plein d'heures d'ici là...

Pour toi, quel est le point clef de cette aventure ?

Le partage, on va vivre une expérience de fou, se surpasser tous ensemble et donner le meilleur de nous-même.
L'équipe va se supporter et sortir encore plus forte pour la suite!

Merci et à très vite

Guillaume KAJPR
... En voir plusEn voir moins

Posté le 05/15/18

St Hil AirTour

AirTour Team Tony et Philippe
#newsairtour2018
... En voir plusEn voir moins

Posté le 05/13/18

St Hil AirTour

Laurent BORELLA nous fait partager son entrainement avec un vol bivouac en Mars dans l'atlas Marocain.
www.youtube.com/watch?v=XL1Bc9uqETc

Et répondsà nos questions :

Tout d'abord, qu’est ce qui fait que tu aies eu envie de te lancer dans cette aventure ?
La durée de cette compétition de marche et vol m'attire, mais c'est difficile de se libérer et trouver un accompagnateur. Après une participation aux 3 premières éditions du Airtour, j'ai dû faire l'impasse sur les suivantes.
C'est grâce aux encouragements de notre suiveur, Steven Vermeulen que l'on revient. Je dis "on", parce que dans cette aventure je suis toujours venu avec Lolo (Laurent Monneron) et par le passé Alex Barman...

Que penses-tu de ce nouvel esprit de parcours ?
L'idée des boucles me plait bien, à part ça on verra sur place. En fait, le tracé m'importe peu, c'est les 8 jours à ne penser qu'à trouver d'où voler qui m'attire.

As-tu commencé à te préparer? Où en es tu? Comment vois-tu vois la suite de ta préparation ?
Le Airtour me motive à bouger un peu plus, par exemple en rentrant plus souvent chez moi à pied (7km et 800 de dénivelé), mais je n'ai pas d'entraînement spécifique. Et bien sûr je vole chaque fois que je peux...

Avec ton assistant, avez-vous commencé à regarder les préparatifs pour le véhicule et l’intendance ?
Steven, notre assistant, essaie de nous motiver à nous organiser, mais on va faire comme d'habitude, on va improviser un jour après l'autre. Et en plus j'ai la chance que Steven vienne avec son VW California, au niveau du véhicule c'est le top !
Quelques achats de nourriture en arrivant à St Hil et c'est parti!

Pour ton matériel, avec quelle voile as-tu décidé de voler ?
Probablement une OXA2 avec une sellette Skywalk Range X-Alps 2

Pour toi, quel est le point clef de cette aventure ?
Le Airtour où j'ai le plus de plaisir, c'est celui que j'ai partagé dans sa quasi intégralité avec Lolo et Alex. Le point clef pour moi, serait de partager cette aventure avec Lolo Steven, de bout en bout. Mais ce n'est pas gagné...youtube.com
... En voir plusEn voir moins

Video image

 

Commentaire sur Facebook

Posté le 05/12/18

St Hil AirTour

Phiphi WAGNON nous parle :

Salut,

Ouh la la , plein de choses qui me motivent :
l'aventure à côté de chez moi avant d'aller la vivre plus loin
et aussi l'effort car à mon âge, faut s'entretenir !
et surtout une aventure partagée avec mes équipiers et les copains de l'Airtour. On y fait des belles rencontres :-))

Le nouvel esprit du parcours :
Je suis plutôt sur le mode compète, à mon niveau, mais c'est quand même le moteur de jouer la même course et mes accompagnants préfèrent accompagner :-)

Ma préparation ?
Suis à fond, je soigne une tendinite au pied, pas de course mais ça ne m'empêche pas de marcher... Je travaille la motive !!!

Les préparatifs, comme les autres fois, le camion et le matériel sont prêts

Je viens de m'équiper d'une Hero d'Air Design : hyper légère (2,9 kg) et solide, j'aime bien. Reste à voler ... mais la météo nous limite un peu ces temps

Le point clef ?
heu... le parcours du nord, pleins d'options, ça va être sympa... si j'arrive à faire le reste avant.

Bise

Phiphi
... En voir plusEn voir moins

Posté le 05/10/18

St Hil AirTour

Et voila le tour de Benoit AULON

Salut,

Pourquoi le St Hil air tour, tout simplement un petit défi perso l histoire de se mettre un peu la caisse, c est une bonne motivation !!
Nouvel esprit de parcours, vu que c est la première je n'en pense pas plus !!
Niveau préparation, pas mal de rando, du vélo et un peu de vol quand la météo le permet... le Gr 20 début mai ...
Préparatifs véhicule et intendance , j ai pris rendez vous pour la distribution du T4 ;) et j ai un bon stock de pâtes le reste on verra sur place.
Pour le matos , j ai choisi l Advance Xalps 2 et ligthness 2
Point clef de cette aventure , c est justement de rester en mode aventure et surtout garder le smile.
merci.
A bientôt.
... En voir plusEn voir moins

Et voila le tour de Benoit AULON 

Salut, 

Pourquoi le St Hil air  tour,  tout simplement un petit défi perso l histoire de se mettre un peu la caisse, c est une bonne motivation !!
Nouvel esprit de parcours, vu que c est la première je nen pense pas plus !!
Niveau préparation, pas mal de rando, du vélo et un peu de vol quand la météo le permet... le Gr 20 début mai ...
Préparatifs véhicule  et intendance , j ai pris rendez vous pour la distribution du T4 ;) et j ai un bon stock de pâtes  le reste on verra sur place.
Pour le matos , j ai choisi  l Advance Xalps 2 et ligthness 2 
Point clef  de cette aventure , c est justement de rester en mode aventure et surtout garder le smile.
merci.
A bientôt.Image attachment

Posté le 05/04/18

St Hil AirTour

info parcours
La fin du parcours du Airtour, sur le secteur Vanoise, (entre la balise aiguille grive et la balise pic de la belle étoile) est encore chargée de neige et oblige en cas de passage a pieds a franchir des cols a plus de 2300m.
Pour cette raison nous envisagerons peut-être de modifier la fin du parcours si la neige était toujours présente en grande quantité.

Quoi qu'il arrive cette décision sera prise a la veille du départ lors de la réunion briefing du 9 juin.

En attendant bonne préparation
... En voir plusEn voir moins

info parcours
La fin du parcours du Airtour, sur le secteur Vanoise, (entre la balise aiguille grive et la balise pic de la belle étoile) est encore chargée de neige et oblige en cas de passage a pieds a franchir des cols a plus de 2300m.
Pour cette raison nous envisagerons peut-être de modifier la fin du parcours si la neige était toujours présente en grande quantité.

Quoi quil arrive cette décision sera prise a la veille du départ lors de la réunion briefing du 9 juin.

 En attendant bonne préparationImage attachment

Posté le 05/02/18

St Hil AirTour

Test de la Wild 21

Avant de décoller,
La voile est légère 3,1 kg, des élévateurs en dynema, des petites poignées sur des velcros, des poulis sur roulement pour l’accelerateur et les poignées pour piloter aux arrière sont vraiment top, une petite barre horizontale facile à prendre avec une bonne sensation de la voile, simple et efficace.

Au décollage,
Rien à dire malgrés l’allongement (7), face à la voile elle monte facilement sans tendance à la crevette. Lors des décollages dos voile, lorsque le vent est arrière la voile écope bien et monte tranquillement. C’est sur, la tension dans les élévateurs est légère, ce n’est pas toujours évident de savoir ou en est la voile.

En vol,
Première sensation la tension dans la voile , elle est tendue et donne une bonne sensation de confiance et de confort. Ca glisse et le pilotage aux arrières est efficace.
Premier virage, la voile tourne efficacement dés les premiers centimétre, il y a une bonne pression dans les freins. Perso j’aime car c’est efficace et comme le debattement est court on sent une bonne précision. Par contre, il faut bien réguler le virage avec la mains exterieur sinon ça plonge.
Les performances semblent au niveau de ce type de voile comme l’omega xalps 2 et un peu plus stable qu’une LM6. Evidement par rapport à une zalp’s il y a une différence de glisse.
Petite remarque sur le pilotage aux C, attention sur les actions amples les A et les B se rapprochent ce qui peut ramollir le bord d’attaque.

Le posé,
J’ai essayé les parachutales : à cette amplitude aux freins la voile est physique et communique bien. Resultat pour les reposes un peu compliqué je pense que cette phase de vol sera bien exploitable.

Bilan,
Superbe machine, elle est belle, elle vol bien, et elle est très sympa à piloter. Pour les compétitions de marche et vol c’est un bon choix pour les pilotes qui veulent une voile légère sous laquelle on se sent bien en confiance. Franchement j’ai été séduit.
... En voir plusEn voir moins

Test de la Wild 21

Avant de décoller,
La voile est légère 3,1 kg,  des élévateurs en dynema, des petites poignées sur des velcros, des poulis sur roulement pour l’accelerateur  et les poignées pour piloter aux arrière sont vraiment top, une petite barre horizontale facile à prendre avec une bonne sensation de la voile, simple et efficace. 

Au décollage,
Rien à dire malgrés l’allongement (7), face à la voile elle monte facilement sans tendance à la crevette. Lors des  décollages dos voile, lorsque le vent est arrière la voile écope bien et monte tranquillement. C’est sur, la tension dans les élévateurs est légère, ce n’est pas toujours évident de savoir ou en est la voile.

En vol,
Première sensation la tension dans la voile , elle est tendue et donne une bonne sensation de confiance et de confort. Ca glisse et le pilotage aux arrières est efficace.
Premier virage, la voile tourne efficacement dés les premiers centimétre, il y a une bonne pression dans les freins. Perso j’aime car c’est efficace et comme le debattement est court on sent une bonne précision. Par contre, il faut bien réguler le virage avec la mains exterieur sinon ça plonge.
Les performances semblent au niveau de ce type de voile comme l’omega xalps 2 et un peu plus stable qu’une LM6. Evidement par rapport à une zalp’s il y a une différence de  glisse.
Petite remarque sur le pilotage aux C, attention sur les actions amples les A et les B se rapprochent ce qui peut ramollir le bord d’attaque.

Le posé,
J’ai essayé les parachutales : à cette amplitude aux freins la voile est physique et communique bien. Resultat pour les reposes un peu compliqué je pense que cette phase de vol sera bien exploitable.

Bilan,
Superbe machine, elle est belle, elle vol bien, et elle est très sympa à piloter. Pour  les compétitions de marche et vol c’est un bon choix pour les pilotes qui veulent une voile légère sous laquelle on se sent bien en confiance. Franchement j’ai été séduit.

Posté le 05/01/18

St Hil AirTour

Retour test Ozium 2

Avant de décoller:

La nouvelle sellette cocon de chez Ozone: c'est le cocon léger fait pour les courses de marche et vol. Il est un petit peu plus lourd que sa concurrente chez sup'air mais laisse une impression de solidité supérieure.
L'ozium est proposée avec 3 cover leg différents. A vous de choisir :
• lycra : le plus léger moins encombrant mais le moins chaud et le plus fragile (poids sellette M sans secours 2.470 kg)
• le pod 570 : un peu plus lourd mais plus de chaleur et de longévité que le lycra (poids sellette M sans secours 2.500 kg)
• le pod 720: le plus épais pour les pilotes voulant chaleur et robustesse. (poids sellette M sans secours 2.800 kg)

Le cover leg s'enlève et se change facilement, ce qui est un excellent point car c'est souvent cette partie qui s'abime le plus vite.
Niveau sécurité: le parachute est dans un logement dorsal qui s'ouvre entièrement, ce qui facilite l'extraction.
La protection dorsale est assurée par une mousse légère. Une option full mousse permet d'augmenter la protection et le confort de pilotage au détriment du poids.

Au décollage:

La poche dorsale est convenable, plus petite que les sellettes classiques mais la ozium 2 possède une poche de ballaste sous les fesses qui peut accueillir duvet, tente ou autres casseroles et gamelles)
L'attache est très simple par deux boucles qui lient ventrale et cuissardes. les sangles des cuisses servent aussi de système de stabilisation.
Le système de fermeture du cocon est un peu sophistiqué et nécessite une réelle prise en main (pour les non connaisseurs, il faut s'entrainer 2 ou 3 fois avec le manuel) mais il permet en cas d'oubli d'attache des sangles de ne pas tomber du cocon. Un gain indéniable en sécurité.

En vol:

L'assise est excellente malgré l'absence de planchette et la sellette transmet bien les infos de l'aile. Le pilotage sellette reste convenable mais oblige à enrouler buste et bassin.
Le confort est excellent. On oublie vite qu'on est assis dans une sellette sans planchette.
On peut vraiment voler couché comme assis. Les deux réglages restent très confortable. Ma plus grande surprise pendant ce test reste le confort dossier complètement redressé qui assure un excellent maintien du dos, même en relâchant les épaules.
Tous les réglages sont accessibles et modifiables pendant le vol, ce qui permet de peaufiner les réglages en cas de besoin.

Bilan:

Très belle sellette bien étudiée, beaucoup d'options pour personnaliser à ses envies. Cocon pas radicalement tourné vers le "light" mais offrant un excellent compromis confort/poids.
... En voir plusEn voir moins

Retour test Ozium 2

Avant de décoller:

La nouvelle sellette cocon de chez Ozone: cest le cocon léger fait pour les courses de marche et vol. Il est un petit peu plus lourd que sa concurrente chez supair mais laisse une impression de solidité supérieure. 
Lozium est proposée avec 3 cover leg différents. A vous de choisir :
• lycra : le plus léger moins encombrant mais le moins chaud et le plus fragile (poids sellette M sans secours 2.470 kg) 
• le pod 570 : un peu plus lourd mais plus de chaleur et de longévité que le lycra (poids sellette M sans secours 2.500 kg)
• le pod 720: le plus épais pour les pilotes voulant chaleur et robustesse. (poids sellette M sans secours 2.800 kg)

Le cover leg senlève et se change facilement, ce qui est un excellent point car cest souvent cette partie qui sabime le plus vite. 
Niveau sécurité: le parachute est dans un logement dorsal qui souvre entièrement, ce qui facilite lextraction.
La protection dorsale est assurée par une mousse légère. Une option full mousse permet daugmenter la protection et le confort de pilotage au détriment du poids.

Au décollage:

La poche dorsale est convenable, plus petite que les sellettes classiques mais la ozium 2 possède une poche de ballaste sous les fesses qui peut accueillir duvet, tente ou autres casseroles et gamelles)
Lattache est très simple par deux boucles qui lient ventrale et cuissardes. les sangles des cuisses servent aussi de système de stabilisation.
Le système de fermeture du cocon est un peu sophistiqué et nécessite une réelle prise en main (pour les non connaisseurs, il faut sentrainer 2 ou 3 fois avec le manuel) mais il permet en cas doubli dattache des sangles de ne pas tomber du cocon. Un gain indéniable en sécurité.

En vol:

Lassise est excellente malgré labsence de planchette et la sellette transmet bien les infos de laile. Le pilotage sellette reste convenable mais oblige à enrouler buste et bassin.
Le confort est excellent. On oublie vite quon est assis dans une sellette sans planchette. 
On peut vraiment voler couché comme assis. Les deux réglages restent très confortable. Ma plus grande surprise pendant ce test reste le confort dossier complètement redressé qui assure un excellent maintien du dos, même en relâchant les épaules.
Tous les réglages sont accessibles et modifiables pendant le vol, ce qui permet de peaufiner les réglages en cas de besoin. 

Bilan:

Très belle sellette bien étudiée, beaucoup doptions pour personnaliser à ses envies. Cocon pas radicalement tourné vers le light mais offrant un excellent compromis confort/poids.Image attachment

Posté le 04/29/18

St Hil AirTour

En ce dimanche c est le tour à Pascal DA SILVA

Tout d abord, qu’est ce qui fait que tu aies eu envie de te lancer dans cette aventure ?

J'ai depuis longtemps envie de faire l'Airtour, mais ça me semblait un cran au-dessus de mon niveau, avec ce grand parcours figé quelque soit la météo. Un peu comme pour ma première participation à la Vercofly l'an dernier, c'est le changement d'esprit, vers moins de compétition avec un parcours plus abordable qui m'a décidé. Et aussi le fait de le faire en trinôme avec mon pote Bertrand pour la marche et les vols et avec Lolo notre assistant.

Que penses tu de ce nouvel esprit de parcours ?

Comme dit avant j'adhère à ce nouveau concept, l'aventure sans la pression du résultat.

As-tu commencé à te préparer? Où en es-tu? Comment vois-tu la suite de ta
préparation ?

A part la préparation physique commune avec ma saison de trail running, ma préparation vol se limite à une manche de plus de 4h à la Conquête Indienne de Montlambert. Va falloir que ça vole mieux les weekends où je suis dispo !

Avec ton assistant, avez-vous commencé à regarder les préparatifs pour le véhicule et l’intendance ?

Non, mais on est rodé après pas mal de marche et vols, ce sera à l'arrache la veille comme d'habitude pour les courses, et peut-être aussi pour le camion.

Pour ton matériel, avec quelle voile as-tu décidé de voler ?

Diamir 2 Nervures, machine à plaisir construite en France !

Pour toi, quel est le point clef de cette aventure ?

L'entente de notre trinôme, voler groupé avec Bertrand et bien sûr la météo, faut que ça vole.
... En voir plusEn voir moins

En ce dimanche c est le tour à  Pascal DA SILVA

Tout d abord, qu’est ce qui fait que tu aies eu envie de te lancer dans cette aventure ?

Jai depuis longtemps envie de faire lAirtour, mais ça me semblait un cran au-dessus de mon niveau, avec ce grand parcours figé quelque soit la météo. Un peu comme pour ma première participation à la Vercofly lan dernier, cest le changement desprit, vers moins de compétition avec un parcours plus abordable qui ma décidé. Et aussi le fait de le faire en trinôme avec mon pote Bertrand pour la marche et les vols et avec Lolo notre assistant.

Que penses tu de ce nouvel esprit de parcours ? 

Comme dit avant jadhère à ce nouveau concept, laventure sans la pression du résultat.

As-tu commencé à te préparer? Où en es-tu? Comment vois-tu la suite de ta 
préparation ?

A part la préparation physique commune avec ma saison de trail running, ma préparation vol se limite à une manche de plus de 4h à la Conquête Indienne de Montlambert. Va falloir que ça vole mieux les weekends où je suis dispo !

Avec ton assistant, avez-vous commencé à regarder les préparatifs pour le véhicule et l’intendance ?

Non, mais on est rodé après pas mal de marche et vols, ce sera à larrache la veille comme dhabitude pour les courses, et peut-être aussi pour le camion.

Pour ton matériel, avec quelle voile as-tu décidé de voler ?

Diamir 2 Nervures, machine à plaisir construite en France !

Pour toi, quel est le point clef de cette aventure ?

Lentente de notre trinôme, voler groupé avec Bertrand et bien sûr la météo, faut que ça vole.

 

Commentaire sur Facebook

Gogo go les lyonnais !